30 Mar 2017

L’Ugict-CGT publie son manifeste pour définanciariser l’entreprise et restaurer le rôle contributif de l’encadrement


Ce manifeste prévoit de faire évoluer le statut des entreprises suivant une nouvelle définition juridique de l’entreprise basée sur quatre piliers :

  • Reconnaître que la mission de l’entreprise est une mission de création collective,

de production d’un bien ou d’un service utile à la société.

  • Reconnaître en droit un statut au chef d’entreprise, distinct du simple mandataire

désigné par les actionnaires.

  • Reconnaître que l’entreprise représente une communauté de travail engagée, et renforcer les droits des salariés à intervenir sur les choix de gestion quotidiens de l’entreprise.
  • Instituer une règle de solidarité, faire assumer par exemple aux actionnaires les coûts sociaux de courts et longs termes résultant des choix de gestion.

Il s’agit de mettre en place une nouvelle définition juridique de l’entreprise, comme collectif humain créateur de richesses.

Il s’agit ensuite de renforcer le rôle des salariés et de restaurer le rôle contributif de l’encadrement, de façon à faire primer l’avis de celles et ceux qui défendent les intérêts de l’entreprise à moyen et long terme. Affaiblies par les récentes réformes, les Instances Représentatives du Personnel devraient pouvoir imposer des stratégies de long terme. En premier lieu, il s’agit de permettre aux comités d’entreprise de disposer de droits d’informations renforcés et élargis et des moyens supplémentaires, leur permettant de connaître la situation et la stratégie des investisseurs et la situation de l’ensemble de la chaîne de production à laquelle ils sont intégrés, du groupe donneur d’ordre, aux filiales et sous-traitants. Il est ensuite nécessaire de protéger nos entreprises des fonds prédateurs, renforcer les droits des salarié-es en cas de cession d’entreprise.

Il s’agit enfin de mettre la finance au service de l’économie, il s’agit de réorienter le crédit bancaire, lutter contre la fraude fiscale et contrôler la rémunération des dirigeants.

http://ugict.cgt.fr/entreprise