10 Juil 2015

Publication d’un baromètre focalisé sur les cadres et techs de la fonction publique

Les deux sondages commandé par l’ugict cgt sur le travail et les aspirations des cadres et de techs révèlent un déficit de reconnaissance beaucoup plus fort dans la Fonction publique que dans le privé. Ils révèlent un déficit de reconnaissance beaucoup plus fort dans la Fonction publique que dans le privé. Ce déficit se matérialise de plusieurs façons : par la faiblesse des rémunérations, par une dégradation des conditions d’exercice professionnel, par des pratiques managériales fortement contestées, par un système d’évaluation jugé opaque et fondé sur de mauvais critères. A l’instabilité des organisations de travail et des situations individuelles, s’ajoute un contexte de charge de travail importante avec un environnement de travail défavorable au respect de la qualité de travail et à l’éthique professionnelle. L’intrusion des outils numériques provoque une augmentation de l’intensité du travail et prolonge le lien de subordination hors travail en effaçant les frontières spatio-temporelles.

07 Juil 2015

Baromètre 2015 sur les techs au travail : infographies et analyse

Reconnaissance professionnelle, charge de travail, temps de travail, évolution professionnelle, TIC, management, évaluation, éthique professionnelle, syndicalisme… la synthèse du baromètre annuel Ugict-CGT restitue l’état des attentes des technicien.nes et des professions intermédiaires.

À l’instabilité des organisations de travail et des situations individuelles, s’ajoute un contexte de charge de travail importante avec un environnement de travail défavorable au respect de la qualité de travail et à l’éthique professionnelle. L’intrusion des outils numériques provoque une augmentation de l’intensité du travail et prolonge le lien de subordination hors travail en effaçant les frontières spatio-temporelles. La durée moyenne de travail réelle est évaluée à 42,3 heures hebdomadaires par les salarié.es eux-mêmes.

Ces résultats traduisent une aspiration forte à pouvoir disposer d’un cadre de vie, dans et hors travail, plus équilibré.

3 priorités se dégagent :

  • La préservation de l’équilibre vie privée / vie professionnelle : 65,1 % (femmes 67,9 % vs hommes 62 %)
  • L’amélioration du salaire : 53,3 % (femmes 51,4 % vs hommes 55,3 %)
  • L’amélioration de la qualité de vie au travail : 51,1 % (femmes 56 % vs hommes 45,6 %)

Autres éléments marquants du baromètre : la critique des pratiques managériales, le niveau élevé des heures supplémentaires, et la faiblesse des salaires qui est intimement liée à la reconnaissance des qualifications et des compétences. Malgré le degré d’implication important, l’absence de perspective d’évolution professionnelle et de revalorisation salariale conjuguée à l’effet de tassement des grilles et niveaux de salaires génèrent un sentiment justifié d’absence de reconnaissance professionnelle.

http://www.ugict.cgt.fr/articles/references/barometre-techs-2015

19 Juin 2015

Baromètre 2015 sur les cadres au travail : infographies et analyse

La synthèse des résultats du sondage cadre du baromètre Ugict-CGT/Viavoice traduit une charge et une durée réelle du temps de travail en augmentation significatives, ainsi qu’un débordement de la vie professionnelle sur la vie privée. L’aspiration à pouvoir disposer d’un environnement, dans et hors travail, plus équilibré est très forte.

Les trois priorités des cadres :

  • 1.Mon équilibre vie privée / vie professionnelle : 67 % (femmes 68,9 % vs hommes 65,6 %)
  • 2.Ma qualité de vie au travail : 51 % (femmes 57,9 % vs hommes 46,4 %)
  • 3.Mon salaire : 50 % (femmes 48,3 % vs hommes 51,5 %)