06 Jan 2016

Retraites complémentaires : 8 fiches pour décrypter l’accord de 2015 sur l’ARRCO et l’AGIRC


Accord sur les retraites complémentaires ARRCO et AGIRC du 30 octobre 2015 : Cadres,  femmes, jeunes diplômées, retraité-e-s : toutes et tous perdants ! La CFE-CGC, la CFTC et la CFDT viennent de conclure avec le Medef  un accord remettant en cause les conditions de départ en retraite, le niveau des futures pensions, la revalorisation et le montant des pensions liquidées ainsi que le statut cadre.

Si préjudiciable soit-il aux salariés et aux retraités, cet accord n’atteint pas l’objectif poursuivi : rétablir durablement l’équilibre financier des régimes ARRCO1 et AGIRC2. En 2020 un déficit de 2,3 milliards persistera pour se creuser à 4,1 milliards en 2030.

Les signataires tentent de justifier ces reculs sociaux sans précédent en soutenant qu’ils sont inéluctables pour sauver de la faillite l’ARRCO et l’AGIRC. C’est faux, l’ARRCO et l’AGIRC sont en effet des régimes par répartition. Ils sont financés par des cotisations sur salaire ce qui les met à l’abri de toute faillite : tant qu’il y a des salaires, il y a des retraites.

Le changement de cap reste d’actualité, grâce aux propositions de financement avancées par la CGT et son UGICT.

http://www.ugict.cgt.fr/articles/references/accord-retraites-complementaires